Mette Maya Gregersen

Œuvres Récentes

18 mai – 27 juin 2019

Vernissage le samedi 18 mai à partir de 18h en présence de l’artiste

Mette Maya Gregersen - exposition de céramique - galerie céramique - céramique contemporaine - sculpture céramique - exposition de céramique - Toucy - Puisaye

Mette Maya Gregersen. White Noise, 2019, grès émaillé et porcelaine, h.36 x 50 cm. Photo Lars Bay.

L’idée de mouvement est une constante dans le travail de la céramiste danoise Mette Maya Gregersen. Ses céramiques sculpturales dégagent la même énergie et les mêmes rythmes que les vagues éphémères qu’elle capture avec une maîtrise qui lui a valu une reconnaissance internationale. Plus récemment, l’artiste s’est inspirée des formes minérales des géodes qui sont présentées pour la première fois au public dans le cadre de cette exposition personnelle à la Galerie de l’Ancienne Poste.

Les géodes ont toujours été pour moi sources de mystère et d’étrange beauté. Lorsqu’on exhume ces capsules, on brise leur cœur minéral en gestation depuis la nuit des temps, on interrompt leur sommeil profond, et ce pour notre plaisir éphémère. Quelle insolence face aux mystères de la terre. L’œuvre sculpturale récente de Mette Maya Gregersen crée une résonnance minéralogique et organique qui m’apparaît comme une tentative de combler l’étrange espace entre notre imagination sensorielle et l’inconscience absolue de la matière. Maya travaille par contrastes, ou plutôt les manie comme un compositeur use de dispositifs sonores pour agir sur notre état émotionnel. Elle semble voir les frontières entre « mou » et « dur », « intérieur » et « extérieur », « rugueux » et « lisse » non comme des barrières, mais comme des seuils qu’elle franchit avec audace et perspicacité. C’est comme si son intuition foncièrement céramique, sa sensibilité matérielle, ses doigts mêmes étaient nos guides, nous invitant à parcourir le « terrain » de son œuvre, à ressentir partiellement son plaisir à travailler de ses mains, sa sincérité et son espièglerie.[…]

Gareth Mason, mars 2019
Traduit par Marina Duval Matthews.

Mette Maya Gregersen est née en 1973 et a suivi une formation de céramiste au Camberwell College of Arts au Royaume-Uni puis elle a obtenu une maîtrise en art-thérapie à l’Université de Sheffield. Elle a également travaillé cinq ans en France avant de déménager en Angleterre.  Elle vit et travaille maintenant au Danemark.