Ann Van Hoey

Aux frontières du design

4 novembre 2017 – 4 janvier 2018

Vernissage le samedi 4 novembre 2017 à partir de 18 h. en présence de l’artiste

Ann Van Hoey - céramique contemporaine - galerie céramique - exposition de céramique en France

Ann Van Hoey, 2017, The Earthenware Ferrari, terre cuite et laque, N°23 h. 22 x 40 x 28 cm & N°10 h. 27 x 44 x 36 cm. Photo Dries Van den Brande.

En clôture du programme de l’année 2017 saluant le 20ème anniversaire de sa création, la Galerie de l’Ancienne Poste dédiée à la céramique d’art contemporaine accueille pour la première fois la céramiste belge Ann Van Hoey.

Depuis sa première sélection à la Biennale Internationale de Céramique contemporaine de Vallauris en 2008, et son invitation cette année en résidence d’artiste au Yingge Museum de Tapei (Taiwan) conclue par l’installation d’une œuvre permanente au musée, Ann Van Hoey a poursuivi au fil des ans une carrière exemplaire ponctuée de nouvelles propositions formelles qui font aujourd’hui sa renommée. D’abord vierges de tout habillage et couleur de terre, les pièces ont été plus récemment recouvertes de laque de couleurs vives dont le célèbre rouge Ferrari, donnant lieu à des séries d’œuvres désignées sous le vocable « The Earthenware Ferrari ». Dès lors, entre le travail ancestral de la terre et la couleur du symbole le plus luxueux de la société de consommation, Ann Van Hoey crée des combinaisons inattendues et invite le spectateur à la réflexion entre tradition et modernité.

Il lui aura fallu moins de dix ans pour rayonner sur la scène artistique internationale. Repérée à la biennale de Céramique de Vallauris en 2008, Ann Van Hoey (née en Belgique en 1956) a ensuite enchaîné les expositions et accumulé les récompenses, tandis que ses œuvres rejoignaient les plus grandes collections, du Museum of Art and Design de New York au Musée Ariana de Genève, en passant par les Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles.
Point d’orgue des célébrations du vingtième anniversaire de la Galerie de l’Ancienne Poste, son exposition à Toucy se concentre principalement sur ses créations les plus récentes. Les vingt-cinq pièces réunies témoignent de ce qui fait, depuis ses débuts, la signature de l’artiste :
une technique inédite de pliage de la matière – librement inspirée des origamis japonais -, et un style épuré qui la rapproche du design. […]
Guillaume Morel
Journaliste et critique d’art,
Extrait du catalogue de l’exposition.