David Roberts

The Meaningful Vessel

Du 24 mars au 3 mai 2018

Vernissage le samedi 24 mars 2018 à partir de 18 h. en présence de l’artiste

David Roberts exhibition - David Roberts work - David Roberts ceramic

David Roberts. Eroded Vessel, 2016, h. 27 cm, diam. 52 cm. Collection privée, courtesy Galerie de l’Ancienne Poste avril 2018

Reconnu comme la référence absolue du « raku nu » en Europe, le céramiste anglais David Roberts est peu exposé en France. L’artiste s’est cependant fait connaître internationalement par ses grandes formes bulbeuses, comme une interprétation purement occidentale de la tradition japonaise originale.

Par son exploration personnelle de cette technique traditionnelle, Roberts l’a transformée en une forme d’art vivante et contemporaine. Le procédé lui a ainsi permis d’accéder à des expressions picturales en rapport avec le paysage, notamment les collines de son Yorkshire natal.

Le but de Roberts est de créer des céramiques nouvelles, porteuses d’une vision clairement ancrée dans le XXIe siècle, comme en témoignent les quinze œuvres rassemblées dans l’exposition et réalisées au cours de l’année écoulée.

« The Meaningful Vessel »… Rarement titre d’une exposition aura été aussi porteur de sens multiples. « Meaningful », cela peut vouloir dire « expressif » ou « complice », « Vessel » est à la fois un récipient et un vaisseau, et, dans les deux cas, un objet qui transporte. Le monde de David Roberts, céramiste anglais né en 1947 à Sheffield, trouve là sa parfaite expression. Ses poteries ne revendiquent aucune utilité fonctionnelle, aime-t- il à souligner : elles sont le réceptacle de ses idées et de ses sensations en tant qu’artiste et être humain. […]
 Initié dans les années 70 au raku, cette technique japonaise destinée aux bols de la cérémonie du thé, Roberts en est devenu un des plus grands virtuoses et l’inspirateur de sa redécouverte aux Etats-Unis. Surtout, il a mis au point son propre langage, celui du « raku nu », une absence totale d’émail à la surface de l’objet qui laisse à la matière toute la liberté d’exprimer sa nature première. Ondulations, érosions, fractures élaborent les stances d’un chant universel.
Les œuvres de David Roberts sont présentées dans de nombreux musées à travers le monde.
Valérie Bougault
Critique d’art

Lire le texte intégral