Pierre Martinon – Marcel Poulet

Sculpture de terre et peinture à l’ocre

Du 10 novembre 2012 au 4 janvier 2013

Pierre Martinon sculpteur - Sculpture en terre cuite - céramique contemporaine

Pierre Martinon. La belle anthracite. Sculpture en terre cuite. 15 x 28 x 22 cm

La Galerie de l’Ancienne Poste consacre l’exposition de fin d’année 2012 à deux artistes habitués du lieu : le sculpteur Pierre Martinon et le peintre Marcel Poulet.

Pierre Martinon

Pierre Martinon propose ici  un ensemble de sculptures et de plaques gravées comme nouvelle étape de sa démarche artistique depuis sa dernière exposition à l’Ancienne Poste en 2007.

Pierre Martinon. exposition de céramique en Bourgogne Franche-Comté. céramique contemporaine

Pierre Martinon. Levée de terre. Sculpture en terre cuite. 22 x 20 x 8 cm.

L’art de Pierre Martinon est de ceux qui mettent en difficulté un mot célèbre de Victor Hugo : « La forme, c’est le fond ramené à la surface ». Ces sculptures sont des constructions, elles ont été montées depuis leur sol, unité par unité de terre, à la manière de briques pour une maison. Ces formes, qui n’ont pas de fond différent d’elles, sont physiquement creuses mais esthétiquement pleines : qui devinerait l’existence d’un espace intérieur (celui qui a permis la cuisson sans fissures ni éclatements) en les voyant ? Une fine pellicule métallique, à laquelle le feu a donné des reflets et un teint cuivrés ou ambrés, parfois jusqu’au brûlé, revêt ces formes de terre qui imposent, à côté de celles de la nature et de la technique, la présence d’un troisième monde, celui de l’art,aussi puissant que les deux autres.

Pendant longtemps, la statue a été la forme privilégiée, voire unique, de la sculpture lorsque celle-ci ne se bornait pas à être purement décorative. Les sculptures ici exposées de Pierre Martinon ne sont pas des statues, elles éviteraient même cette « tentation ». En revanche, elles ne cessent de faire signe vers l’architecture et la peinture, si bien qu’elles concilient dans leur simple grandeur les trois grands arts plastiques.”

Christian Godin, extrait ” Pierre Martinon ou le chant des formes”.
Philosophe, maître de conférences de philosophie à l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, auteur de nombreux ouvrages pédagogiques.  Dernier ouvrage paru, « La haine de la nature », Ed. Champ Vallon.

Oeuvres de l’exposition Pierre Martinon

Marcel Poulet

L’attachement de Marcel Poulet à sa région natale de Puisaye l’a conduit à peindre avec la terre de son pays : très tôt, il a renoncé à la peinture à l’huile pour utiliser, à l’exemple des peintures murales des églises de Puisaye, la technique a tempera , colles et terres colorantes du pays associées à d’autres terres « exotiques » (Italie, Afrique, Amérique) recueillies au cours de voyages.

Les œuvres récentes rassemblées ici évoquent le paysage, la construction du paysage, ses structures, ses lignes de force, ses rythmes, décantés, à la limite souvent de la géométrie pure  – une forme d’abstraction au service du rêve. Une quête déjà ancienne, tournée et retournée avec le thème de l’arbre, inlassablement poursuivie et remise en chantier, soutenue par un chromatisme renouvelé.

Oeuvres de Marcel Poulet